fibromyalgie sur ordonnances

Publié le par cancersurordonnances

Sélection de médicaments susceptibles de provoquer des douleurs :
Myalgie :
Statines (Tahor, Zocor, Crestor), Fibrates, Bisphosphonates (Evista, Zometa, Aredia, Actonel, Bonviva),  Diurétiques, Inhibiteurs de l’enzyme de conversion (Renitec), Anticholinestérasiques (Aricept,  Exelon) ,  Fluoroquinolones (Ciflox, Oflocet, Noroxine) ,  Inhibiteurs calciques (Amlor, Tildiem , Lercan ) ,  Céphalosporines de 2 ème génération, Isotrétinoïne, Inhibiteurs des récepteurs de l’angiotensine II,  Corticostéroïdes, Inhibiteurs de la pompe à protons (Mopral,Og ast) , Antithyroïdiens de synthèse  (Propylthio uracile, Néo - mercazole) ,  Immunosuppresseurs, Interférons, Tétracyclines (Minocycline,  Tétracycline), AINS, Antidiabétiques oraux,  Antirétroviraux  (Rétrovir ), Antidépresseurs sérotoninergiques (Prozac, Seroplex , Zoloft, Deroxa t) , Macrolides (Erythromycine), Autres ( Zyban, Norset, Lamisil,  Interféron alpha, Granocyte, Neulasta, Cordarone, Rimifon, Tagamet,  Minoxidil, Vincristine, Colchicine, Chloroquine, Lithium, Sotalol,  Kaletra ) , ..
 
C'est vrai. Les antidépresseurs provoquent souvent la manie chez les personnes qui ne le seraient autrement pas   MAIS! Le sevrage des antidépresseurs aussi, comme le retrait des médicaments psychotropes  est DÉCLENCHEURS DE DOULEUR CHRONIQUE chez de nombreuses personnes. les gens l'appellent la fibromyalgie.
 
Les bétabloquants, susceptibles d’aggraver les troubles de la glycolyse (et de déclencher une FM) sont à éviter
 
antihypertenseurs : Je suis un québecois d'origine, et j'ai vecu l'enfer avec un medicament pour l'hypertension qui s'appelle norvasc et qui m'a donné des symptomes de Fibromyalgie et douleurs, essouflements et j'en passe pendant 13 ans
NE JAMAIS STOPPER CES DROGUES BRUSQUEMENT ! voir : sevrage benzodiazépines
Note : ils disparaissent avec les autres symtpômes à la fin du syndrôme de sevrage
Ces substances vénéneuses peuvent être une origine direct de symptômes fibromyalgiques (selon certains témoignages de victimes)
 
Cette article est destiné aux thérapeutes de MTC, patients avec syndromes fibromyalgiques, médecin aussi..car ils sont très mal informés des effets à longs termes de ces "benzodiazepines-anxiolitiques"...
Syndrome de fatigue chronique, Maladie de Parkinson, Maladie d’Alzheimer
Chez 10 à 15% des patients, les manifestations de sevrage ne disparaissent qu’après plusieurs mois, voire plusieurs années
douleurs musculaires et articulaires, fibromyalgie, vertiges, neuropathies, troubles neurologiques, visuels, endocriniens (hypophyse, thyroïde, ovaires), cardio-vasculaires, (auto)immunes)
 
Dans les 2 semaines après l'arrêt du citalopram, le patient dit se sentir moins étourdi, connaît moins de douleur, et ne plus avoir besoin de sa canne pour marcher

antidépresseurs et fibromyalgie : négationnisme
"Je crois que beaucoup de fibromyalgie sont seulement duent aux effets secondaires des ISRS qui sont mal diagnostiquées parce que les médecins ne veulent pas croire que cette merde peut causer de la douleur comme ça."
"je vais vous dire une ironie - Les ISRS sont souvent prescrits pour la fibromyalgie. : Criminel."

antidépresseurs et fibromyalgie, témoignage
"je souffre de fibromyalgie après avoir arrêté le déroxat prescrit plus de 10 ans, avant l'antidépresseur je n'avais jamais eu aucun symptôme ou signe,
c'est le déroxat qui m'a causé ces problèmes douloureux musculaires, ainsi que d'autres joyeusetées"
intoxication aux métaux lourds
 
douleurs musculaires et articulaires, fibromyalgie, vertiges, neuropathies, troubles neurologiques, … cardio-vasculaires, (auto)immunes, diminution des capacités intellectuelles, dépression et autres effets secondaires parfois graves et irréversibles
 
Blog de l'association de victimes de tous les analogues agonistes GnRH. Informations sur les effets secondaires.
 
Qui peuvent durer des mois ou des années
 
un scandale étouffé par les laboratoires pharmaceutiques.
 
Oui les statines peuvent provoquer des douleurs importantes des muscles, tendons et ligaments
 
49 cas sur 8636 effets secondaires
 
Dans les 2 semaines après l'arrêt du citalopram, le patient dit se sentir moins étourdi, connaît moins de douleur, et ne plus avoir besoin de sa canne pour marcher
 
L'escroquerie
LA MYOFASCIITE A MACROPHAGES Les symptômes sont exactement les mêmes que ceux de la Fibromyalgie et le Syndrome de Fatigue Chronique ! ! ainsi que ceux du Syndrome de la Guerre du Golfe et différentes myosites
C’est bizarre tout de même ; voici une petite qui se paye une fibromyalgie depuis 1995 (tu la vois en octobre 99 et ça fait quatre ans qu’elle est malade, donc d’après le calcul, tout commence en 1995) et tu nous dis qu’elle a aussi reçu un rappel vaccinal contre l’hépatite B en 1995..la relation entre ces deux événements est troublante ..je suis sûr qu’il y a une histoire de vaccin là dessous ! d’ailleurs, en dehors des « suites de vaccins », l’anamnèse est pauvre

vaccins et fribromyalgie
Fibromyalgie : affection de nature inconnue, touchant surtout les femmes, occasionnant des douleurs diffuses chroniques (surtout cervico-scapulaires et lombo-fessières) avec des points douloureux précis à l’examen. A noter aussi fatigue musculaire et état anxieux ou dépressif.
 
Des documents secrets qui, depuis des années, avaient été dissimulés dans des archives, montrent clairement que, quand des chercheurs en matière médicale ont sollicité un financement pour étudier plus en détail le lien entre les vaccinations et la maladie débilitante que représentent l’Encéphalomyélite Myalgique (EM, aussi appelée « fibromyalgie ») et le Syndrome de fatigue chronique (SFC), leurs demandes ont été rejetées. Il leur a été conseillé de s’orienter de préférence vers des recherches en psychiatrie.
 
vaccins et fribromyalgie
Fibromyalgie : affection de nature inconnue, touchant surtout les femmes, occasionnant des douleurs diffuses chroniques (surtout cervico-scapulaires et lombo-fessières) avec des points douloureux précis à l’examen. A noter aussi fatigue musculaire et état anxieux ou dépressif.
 
Vaccins et fibromyalgie
 
C’est bizarre tout de même ; voici une petite qui se paye une fibromyalgie depuis 1995 (tu la vois en octobre 99 et ça fait quatre ans qu’elle est malade, donc d’après le calcul, tout commence en 1995) et tu nous dis qu’elle a aussi reçu un rappel vaccinal contre l’hépatite B en 1995..la relation entre ces deux événements est troublante ..je suis sûr qu’il y a une histoire de vaccin là dessous ! d’ailleurs, en dehors des « suites de vaccins », l’anamnèse est pauvre
 
Une deuxième enquête a porté sur les effets secondaires à long terme de l’Enantone, donc des mois voire des années après l’arrêt du traitement :21.67% n’ont pas subi d’effets secondaires durables après l’arrêt de l’Enantone;
  • 26.67% ont subi des effets secondaires durant près de 6 mois après l’arrêt ;
  • 10.00% ont subi des effets secondaires jusqu’à un an après l’arrêt ;
  • 5.00% ont subi des effets secondaires jusqu’à deux ans après l’arrêt ;
  • 6.67% ont subi des effets secondaires jusqu’à trois ans après l’arrêt ;
  • 6.67% ont subi des effets secondaires jusqu’à quatre ans après l’arrêt ;
  • 23.33%, ont subi ces effets pendant 5 ans ou plus après avoir arrêté.
  • Ces effets secondaires incluent les troubles cardiovasculaires, l'épilepsie et la fibromyalgie, mais cette liste est loin d'être exhaustive.

Vaccin gardasil et cervarix : les effets secondaires graves et/ou maladies
- Décès brutaux et tout à fait inhabituels pour cette tranche d'âge (mort par attaque cardiaque, embolie pulmonaire, etc)

- Troubles hématologiques et circulatoires: anémie chronique, thrombocytopénie, hypertension artérielle, thromboses, phlébites, attaques cérébrales, vascularites,...
- Paralysies diverses, syndrôme de Guillain-Barré, névrites, épilepsie, convulsions, aphasie, migraines et troubles de la vue
 - Evanouissements, syncopes, convulsions, fatigue chronique et fibromyalgie, sensation de malaise chronique, malaise digestif, inconfort articulaire, en dépit de divers examens médicaux coûteux et variés
- Maladies auto-immunes en tous genres (même plusieurs années après la vaccination : diabète insulino-dépendant, sclérose en plaque, thyroïdite, lupus, maladie de Crohn, polyarthrite rhumatoïde, dermatomyosite, etc
- Diverses maladies dites "rares" ou orphelines dues au déréglage immunitaire provoqué par ces vaccins hasardeux (ex: La maladie de Verneuil)
- Myofasciite à macrophages
- Asthme, allergies en tous genres y compris des allergies alimentaires (effets immunologiques croisés)
- Troubles cutanés (rash, urticaire, psoriasis, ..)
- Troubles du cycle menstruel +++ : les règles peuvent devenir anormalement abondantes ou, à l'inverse présenter un flux très réduit,  et dans certains cas carrément disparaître (aménorrhée); les règles peuvent aussi devenir plus douloureuses que d'habitude ou le devenir si elles ne l'étaient pas déjà (violentes douleurs et contractures abdominales)
- Kystes ovariens +++
Un autre effet secondaire à craindre et pour lequel peu de jeunes femmes feront le lien, c'est:  LA STERILITE.

 

Vous pouvez afficher les sous-titres en français. Appuyez sur lecture puis allez dans options sous-titres « oui » , puis traduire automatiquement puis en français

Publié dans fibromyalgie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article