Neurotoxiques, médicaments neurotoxiques et substances vénéneuses

Publié le par cancersurordonnances

médicaments, pesticides, insecticides, psychotropes, armes chimiques, poisons, colorants, vaccins, toxiques…souvent dérivés des mêmes molécules !
 
 
voici un fait très intéressant de noter que le Collège américain de rhumatologie des Etats sur leur site web concernant une étude de 15 ans: «thérapies médicales conventionnelles sont inefficaces et pas mieux qu'une pilule de sucre pour le traitement de la fibromyalgie.
 
origines des maladies neurologiques
 
Pesticides : de nombreux pesticides sont des toxiques du système nerveux provoquent retards intellectuels, Parkinson...
 
 
La plupart des médicaments anti-infectieux efficaces, tels les antibiotiques, sont des poisons et leur posologie est calculée afin de détruire l’agent infectieux sans mettre en danger la vie du patient. Les contre-poisons peuvent également être dangereux, mais leur antagonisme annule les effets toxiques de chacune des deux molécules.
il est important ici de faire la différence entre « vénéneux » qui s’applique aux végétaux et « venimeux » (de venin) qui s’applique aux animaux.
 
Les produits neurotoxiques
 
La plupart des pesticides et 90% des insecticides sont des neurotoxiques
 
L'effet des antidépresseurs peut se rapprocher de celui de l'ecstasy qui provoque le relâchement de grandes quantités de sérotonine aux terminaisons nerveuses des neurones
 
toxicomanie aux benzodiazépines : "Il est plus difficile de sevré les personnes des benzodiazepines que de l’héroïne." professeur m Lader (1999)
 
FIBROMYALGIE : Pfizer se voit refuser l’extension de Lyrica® (prégabaline)
 
neuroleptiques cachés
 
1934 Le ministère de l’agriculture américain développe les phénothiazines comme insecticides.
 
mépronizine, donormyl, noctran, théralène, vastarel, nozinan, phénergan...
 
Les organophosphorés et les carbamates sont des antiparasitaires très utilisés, ils entrent notamment dans la composition de certains antipuces à usage vétérinaire (colliers).
 
Les carbamates peuvent également entraîner une dépendance, proche de celle des barbituriques. Cette famille de médicaments, particulièrement banalisée en France, entraîne des risques importants en cas d’intoxication aiguë. La dépendance est forte
 
construction en cours
 
Assez dément non quand on sait que l'aspartame est un puissant neurotoxique
 
Chronique d’un crime contre l’humanité
 
Les 92 effets recencés par la FDA
 
dorway.com
 
redécouvert en 1912 par les laboratoires Merck espérant l'utiliser comme anorexigène[3] qui le feront breveter en 1914 ; il est alors un intermédiaire dans la fabrication d'un styptique (vasoconstricteur).
 
Les dangers de la toxicomanie à la ritaline
 
L’héroïne fut synthétisée en 1874 comme un médicament aux vertus héroïques (courage, insensibilité à la douleur, à la fatigue…). Elle fut utilisée comme produit de substitution à la morphine, comme antidouleur et comme traitement de la toux.
 
En 1895, on en extrait l'éphédrine qui sert de support pour la synthèse de la benzédrine, la première d'une longue série d'amphétamines. En vente libre dès 1930, les amphétamines connaissent un succès fulgurant.
 
La cocaïne sera également utilisée médicalement comme anesthésique local (endort l’endroit de contact). Freud sera le premier médecin à décrire son usage par voie nasale. Il le prescrira comme remède contre la dépression.
 
"Les pires ravages attribués à la drogue ne passent pas l'action véreuse d'un dealer propriétaire d'un coin de rue, mais par celle d'un vénérable médecin lové dans son cabinet"
 
les dangers de la toxicomanie aux beta-bloquants
 
au moins 300 médicaments contiennent du fluorure
 
Un neurotoxique agit habituellement en perturbant ou en paralysant l'influx nerveux
 
Ce lien explique pourquoi


Demande d'interdiction par le revue prescrire
cymbalta, stablon, ixel, effexor, valdoxan, zyban, champix, stresam...

Duloxétine (cymbalta) : à éviter, quelle que soit la situation (revue prescrire)
Ces données confirment que la duloxétine expose à encore plus d’effets indésirables et d’interactions que d'autres antidépresseurs proches. Prescrire recommande aux médecins de ne pas prescrire ce médicament.

Neurotoxiques, médicaments neurotoxiques et substances vénéneuses
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article