quelques liens antidépresseurs

Publié le par cancersurordonnances

extrait de : antidépresseurs

il est raisonnable de penser que le prozac peut-être associé à 156.060 décès par suicide et 2 520 000 réactions indésirables (sauvegarde)
La vérité déprimante des antidépresseurs
 
procès, conseils,sevrage…prozac, norset, deroxat, effexor, paxil, cymbalta…Corruptions et fraudes
 
Ann Blake-Tracy s’est spécialisée depuis 1990 dans les réactions indésirables aux médicaments sérotoninergiques comme Prozac, Sarafem, Zoloft, Paxil, Luvox, Celexa, Lexapro, Effexor, Serzone, Remeron, Pristiq, Anafranil, Fen-Phen, Redux et Meridia ainsi que Les nouveaux antipsychotiques atypiques Zyprexa, Risperdal, Geodon, Seroquel et Abilify (tous les antidépresseurs), et aussi les analgésiques et la nouvelle médication ménopause Brisdelle, qui n’est rien de plus que l’antidépresseur, Paxil, à la moitié de la dose. Elle a témoigné plusieurs fois devant la FDA et les membres du sous-comité du Congrès sur les antidépresseurs. Mai 2013 elle a témoigné, avec d’autres experts, devant le Parlement danois sur les dommages cérébraux produits par les antidépresseurs
Apprendre tout sur le sevrage de tous les antidépresseurs: inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonineISRS et inhibiteurs de la recapture de la sérotonine-noradrénaline (SNRI) …
Mais avec 6,5 millions d'ordonnances pour les ISRS sont publiées en Australie, les coûts en vies humaines et la morbidité sont importantes et elles sont affichées au Département de suicide de la santé, les tentatives de suicide et les statistiques d'admission
 
Les antidépresseurs sont inefficaces et font plus de mal que de bien
Les antidépresseurs sont neurotoxiques, c’est-à-dire qu’ils nuisent au cerveau et perturbent ses fonctions. En conséquence, ils causent d’innombrables types de pensées et de comportements anormaux, y compris la manie, le suicide et la violence. Dans le processus, ils causent des dommages détectables au cerveau de l’enfant ou de l’adulte, ainsi qu’au foetus des mères enceintes qui prennent le médicament (voir la section scientifique 9 ).
« les antidépresseurs font beaucoup plus de mal que de bien chez les enfants et les adultes et ne devraient donc pas être prescrits« 
 
Les effets bénéfiques des médicaments psychiatriques sont si minces, dit-il, qu’il serait possible d’arrêter l’utilisation actuelle presque complètement sans causer de dommages. Il recommande d’arrêter l’utilisation de tous les médicaments antidépresseurs ainsi que ceux du TDAH et de la démence, et de prescrire seulement une petite fraction des antipsychotiques et des benzodiazépines utilisés actuellement.
 
bolg d'une victime
 
plus de 3600 drames attribués aux antidepresseurs et a leurs sevrages
 
suicide par prescription
POUR EN SAVOIR PLUS ET AGIR
 
SeroxatKillsBabies
 
ils sont à l'origine de dizaines d'assassinats, des milliers de psychoses et modifient l'esprit de millions d'utilisateurs
 
Une étude suédoise estime à 3% le taux de décès par effets indésirables des médicaments. Les antidépresseurs arrivent en troisième position
 
Le Cymbalta, antidépresseur actuellement sur le marché, était testé au cours d’une étude clinique de 6 semaines sur des sujets non dépressifs. Lors de l’étude, il y a eu 11 tentatives de suicide, et 4 suicides effectifs.
 
Tous les massacres dans les écoles fait par des gens ont une chose en commun
 
Coalition des parents ayant enduré le Suicide
 
l'augmentation alarmante de patients se présentant Dans les salles d'urgence de l'Hôpital avec le syndrome sérotoninergique, UNE forme Potentiellement mortelle de la drogue déclenchée par l'empoisonnement par des antidépresseurs
 
"les adultes déprimés traités par la paroxétine peuvent être six fois plus susceptibles de présenter des comportements suicidaires que les adultes traités par le placebo."
 
Les recherches du Dr Healy, basées sur des données du fabricant du Prozac, Eli Lilly, l'ont mené à estimer que 50 000 personnes qui consommaient du Prozac se seraient peut-être suicidées depuis la lancée du produit,
 
LIST OF SOME OF THE CASES OF HOMICIDES AND ATTEMPTED HOMICIDES THAT HAVE OCCURRED ON SSRI, SNRI & OTHER ANTIDEPRESSANTS,
 
Les résultats de cette étude montrent que, chez les personnes de plus de 65 ans, le traitement par antidépresseur est significativement associée à un risque accru de mortalité à long terme, en particulier de causes cardiovasculaires.
 
Le résultat aurait été le même si on leur avait donné un antidépresseur ISRS qui inhibe le métabolisme de la sérotonine. C’est un holocauste national.
 
Toute interruption abrupte du traitement ou diminution de la dose peut provoquer des symptômes graves ou même mortels
 
En juin 2001, un jury au Wyoming a déterminé que la drogue Paxil / déroxat, un antidépresseur a fait tuer un homme son épouse, sa fille et sa petite-fille avant de massacre lui-même. Le jury a attribué à la famille survivante $8 millions dans les dommage "
 
"Il ne doit pas être prescrit a de nouveaux utilisateurs et il devrait être interdit de vente. Il est défectueux et dangereux et il a détruit d'innombrables vies".

Publié dans drogue psychiatrique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article